Créer sa social business – les leçons tirées des expérimentations Grameen

Le retour d’expérience Grameen au service de tous les entrepreneurs du social-business

Dans son ouvrage « Pour une Economie Plus Humaine – Construire le Social Business », Muhammad Yunus nous livre quelques leçons qu’il tire de ses expérimentations avec les social businesses du groupe Grameen.

Le retour d'expérience Grameen

Soyez souple, mais ne perdez jamais de vue votre principal objectif

Les circonstances peuvent nécessiter de repenser le business-model de l’entreprise, son organisation, les produits proposés… Il est important d’être flexible face au contexte économique, mais le cap doit être maintenu sur le problème social que la social-business cherche à régler.

Immergez-vous ans la culture des gens que vous voulez aider

Des différences culturelles fines peuvent amener la social-business à manquer sa cible, plus encore qu’une entreprise classique.

Appuyez vous sur des alliés partout où vous pourrez en trouver

De rencontres fortuites et parfois improbables peuvent naitre de beaux partenariats et des social-businesses florissantes. Chaque apport d’une connaissance, expérience, d’un circuit de distribution… peut être utile à la social-business.

Tirez parti des opportunités diverses qu’offrent différents marchés

La différenciation des marchés peut par exemple permettre de compenser un prix de vente faible à destination de populations pauvres par la distribution plus large du même produit à un prix plus élevé à des populations pouvant se permettre de payer plus cher. Il faut ensuite parvenir à maintenir cette différenciation du marché.

Mettez en doute vos propres hypothèses

Même fruit d’une longue expérience ou d’une étude rigoureuse, la capacité à remettre en cause ses hypothèses de départ donne la flexibilité nécessaire à la survie de l’entreprise.

Une aide à la création de social businesses

Grameen Creative LabLe Grameen Creative Lab, véritable « action tank » du social business, a été créé pour appuyer les entrepreneurs souhaitant se lancer dans la création de social businesses. Basé à Wiesbaden, dans les environs de Frankfort, il s’est assigné plusieurs missions :

– communiquer autour du social business,

– développer ses propres social businesses

– soutenir la création de nouvelles social businesses.

Bati comme une social business lui-même, le Grameen Creative Lab développe son offre de service autour de trois axes.

Interagir : Encourager la prise de conscience

– Organisation ou conseil en organisation d’évènements publics.

– Publications sur le thème du social business.

– Interventions des spécialistes du Grameen Creative Lab dans des conférences.

– Participation au réseau d’intérêt autour du social business.

Incuber : Diffuser la compréhension

– Organisation de workshops créatifs pour échanger et enrichir les idées de social businesses.

– Création et expérimentation de modèles de social businesses à petite échelle.

– Lancement et soutien de recherche académique autour du social business, en partenariat avec des universités.

Créer : Avoir un impact

– Consulting pour des entreprises souhaitant créer des social businesses en joint ventures, partout dans le monde.

– Soutien d’investisseurs et de structures publiques souhaitant créer des Fonds d’Investissements sous forme de social businesses.

– Création d’une méthode de certification pour les social businesses.