Petite pause culturelle sur l’île de Chiloé.

Petite pause culturelle sur l’île de Chiloé.

Après les rebondissements de notre descente en bus, nous avons modifié nos plans et allons directement sur l’île de Chiloé. Celle-ci est la plus grande île du Chili, et a un caractère bien trempé… Auquel nous ne gouterons heureusement pas trop, car l’île nous a réservé un temps splendide, avec 3 jours de soleil sur les 60 jours de beau temps annuel. Sympa!
C’est une île charmante, très vallonnée, battue par les vents, ou des lacs, fjords ou l’océan apparaissent à chaque détour de chemin. La très grande majorité des constructions, même modernes, sont en bois, et peintes de toutes les couleurs. Les plus connus étant ses églises en bois classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.
Voilà donc une petite pause culturelle entre les merveilles naturelles. Mais quand même, la nature ne nous oublie pas: lors de notre traversée, une otarie vient nous saluer.

Castro

Les palafitos sont des constructions en bois sur pilotis qui surplombent l’océan. Pratique, le bus nous emmène directement jusqu’à Castro, ville incontournable du centre de l’île principale. C’est une ville moderne, vivante et agréable, et surtout très typique avec ses constructions en bois! Les plus dépaysants sont les palafitos, ces maisons en bois sur pilotis qui surplombent l’océan.

Palafitos de Castro
L’église de Castro fait partie de celles classées par l’UNESCO. Outre le fait d’être en bois, je vous laisse découvrir la caractéristique des églises chilotes!
Une église normale ?
Pas tout à fait !
L’intérieur en bois donne un effet très chaleureux, on se croirait dans un chalet de montagne… Une petite raclette?
Mais en étant en bord de mer, ce sont les poissons et fruits de mer les rois. Certains nous sommes même complètement inconnus. Tandis que Lucie se régale d’une soupe aux fruits de mer, je partage avec Cristina un Curanto, spécialité locale, et l’on n’est pas trop de deux pour arriver au nous. Jamais vu des moules aussi grosses!
Nous avons également l’occasion de découvrir un resto complètement insolite, d’un très bon rapport qualité-prix, à l’Hostal Omera Comedor.

Île de Quinchao

C’est (encore) en courant que nous attrapons (encore) un bus, direction l’île de Quichao. En chemin notre mini-bus prend un ferry de moins de 10 min. Pour un usage ponctuel, on dira que ça à plus de charme qu’un pont!
Ferry Delacahué-Isla Quinchao. Moins de 10 min...

Ferry Delacahué-Isla Quinchao. Moins de 10 min…

Achao

Achao est notre premier vrai contact avec un village chilote. Nous y découvrons la variété des maisons, ainsi que son église classée, la plus vieille de Chiloé. Nous ne pouvons malheureusement pas y rentrer, et restons cantonnées à faire les petites souris essayant de grapiller un coup d’œil par les fenêtres…
Pêle-mêle de maisons rencontrées… On remarque que les tavaillons ont des formes très variés.
Superbe point de vue sur Achao !

Curaco de Vélez

Également conseillé dans les guides, Curaco de Velez est un petit village au bord de l’eau… Dont l’église est peinte en vert pomme éclatant! Voilà une surprise de taille… Ceci dit, elle a le mérite d’être ouverte, et nous pouvons découvrir un intérieur chaleureux, qui parait très neuf.
La balade dans le village est fort agréable, entre mer et bois…

Parc national de Chiloé

Nous visons le parc national de Chiloé pour aller nous dégourdir un peu les jambes après tous ces bus! Il n’est accessible en transports que du côté du village de Cucao (cacao).
Maison vintage à Cacao.

Maison vintage à Cacao.

Pas de mega-rando au programme finalement, mais une agréable et intéressante balade, où la flore particulière de la zone (en grande partie marécageuse) est présentée sur des panneaux.

Tenaun

Tenaun est un petit village fleuri au bout du monde (en tout cas c’est ce qu’il parait quand on veut y aller en bus!), perdu entre une superbe campagne et la mer. C’est aussi un petit port de pêche, très paisible.
Son église splendide a récemment été complètement restaurée et repeinte en bleu et blanc, à travers un beau projet impliquant la communauté.

Delcahue

Dernière étape de notre exploration de Chiloé, Delcahue est une grosse bourgade très vivante. Son église est en rénovation, et nous avons bien cru ne pas pouvoir la visiter. C’était sans compter la gentilesse des ouvriers, qui nous équipent de casques de chantier et nous laissent entrer! Drôle de tenue pour découvrir une église 😉
Le marché artisanal local nous permet de découvrir les spécificités de l’artisanat local: tissage à très grosse laine, bois taillé, vannerie très serrée…
Nous nous fondons (presque) dans la population locale pour un déjeuner dans « la cantine des mamies », un lieu très convivial, simple et bon, qui plus est situé dans un palafito ce qui nous permet d’avoir une belle vue sur la mer.

Une île fort attachante…

Au moment de dire adieu à Chiloé, on se rend compte que l’on se sent plutôt bien, là ! L’île aurait mérité quelques jours de plus pour s’imprégner vraiment de son atmosphère bien particulière.
Certaines ont même trouvé la maison de leurs rêves !
Lucie a trouvé sa maison !

3 Comments

  • Lucie
    05/12/2013 at 15:56 · Répondre

    Ravie de lire cet article qui me replonge dans l’ambiance.
    Hâte de récupérer tes belles photos.
    Profite bien des dernières semaines d’Amérique du Sud.
    Bisous

  • Cécile
    05/12/2013 at 14:43 · Répondre

    Magnifiques photos ! Ca fait du bien de voyager un peu depuis Paris. Bravo pour tous ces baptêmes et merci de nous faire partager tout ça encore une fois. A très vite !

    Cécile

  • Marie Claire
    04/12/2013 at 13:30 · Répondre

    Images toujours aussi jolies. Que de souvenirs à ramener dans les bagages.
    Bisous.


Leave a Comment Des remarques ou commentaires ? N'hésitez pas !!