A la recherche d’un engagement solidaire

A la recherche d’un engagement solidaire

Trouver un sens au retour en France

Avec plus de trois mois de congé sabbatique restant, et une envie forte de leur trouver un sensme voilà dans le centre de Lyon pour une réunion d’information pour bénévoles potentiels de l’ADIE.

Quésaco ? En deux mots, l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique, c’est du micro-crédit et de l’accompagnement mis au service de l’insertion des personnes éloignées de l’emploipour que ceux qui n’arrivent pas à trouver un boulot puissent se créer le leur. Voilà un beau programme ! Et par chance, l’ADIE est maintenant une association nationale, il y a donc des antennes un peu partout en France, autant de possibilités de s’investir près de chez soi!

Une information claire et conviviale.

Bernadette et Ghislaine sont toutes deux bénévoles pour l’ADIE, respectivement sur les antennes de Vaumx-en-Velin et Lyon. Elles ont des parcours très différents : Bernadette a fini par se lasser du milieu de la finance, et a saisi l’occasion de la crise pour prendre le temps d’explorer une autre voie, à la recherche de sens ; Ghislaine a l’expérience d’avoir créé sa petite entreprise, un salon de coiffure. Puis, après avoir suivi son mari à travers la France, elle a décidé de s’engager à l’ADIE pour tenter de transmettre la satisfaction d’être petit entrepreneur, son propre patron, et de donner envie de se lancer dans l’aventure malgré tout le travail que cela représente.

Je retiens de cette réunion deux choses principales :

- parmi les missions confiées aux bénévoles, celles qui m'intéressent le plus tout en étant compatibles avec ma reprise du travail sont les missions d'accompagnement personnalisé (le créateur d'entreprise est suivi pendant 3 à 6 mois pour lui donner toutes les chances de réussir) ou de tutorat de jeunes créateurs.
 Les jeunes bénéficient d’un dispositif particulier, appelé Créajeunes, par lequel ils sont formés pendant 6 semaines avant de lancer leur entreprise.

Accompagnement personnalisé et tutorat me motivent fortement car ce sont deux missions de suivi et d’encouragement, qui peuvent faire la différence entre la réussite ou l’échec du projet, et qui permettent de créer un lien avec le créateur d’entreprise. Un gros aspect humain, donc ! La première mission nécessite de rencontrer les créateurs tous les mois à tous les trimestres, en fonction de leurs besoins ; la seconde, plus prenante, correspond à un rendez-vous par semaine pendant les 6 semaines de formation du jeune créateur. Celle-ci sera donc plus adapté à un régime de travail établi…

- être bénévole à l'ADIE, ce n'est pas facile tous les jours. Il faut beaucoup de patience, d'humilité, d'ouverture d'esprit, en plus d'avoir très envie de rendre service et d'avoir de l'énergie à revendre. Un bon test donc, qui peut m'apprendre beaucoup, mais ne sera pas gagné d'avance.
L’engagement en tant que bénévole à l’ADIE est fait pour que l’on sache ce dans quoi on s’engage : les intéressés participent à un certain nombre d’ateliers collectifs et individuels, se frottent à la réalité avant de confirmer leur engagement. Par contre, afin de réellement mettre à profit la formation dispensée, un engagement bénévole est pour 18 mois minimum. A réfléchir, donc. Mais dans tous les cas, l’équipe de bénévole se soutient mutuellement, ce qui peut aider à passer les petits coups de mou !

L’ADIE : pourquoi pas !!

Me voilà convaincue par cette association qui allie micro-crédit et insertion par l’entrepreneuriat. J’ai donc confirmé mon intérêt pour être bénévole, pour autant que toutes les immersion et formations pourront être faites avant ma reprise du travail au 1e septembre. Dans un premier temps je propose plutôt de l’accompagnement, on verra pour le tutorat, plus chronophage, une fois que j’aurai bien pris en main mon nouveau poste… En tout cas cet engagement pourrait m’apporter beaucoup en parallèle de mon travail.

Ma proposition de bénévolat est maintenant examiné au regard des besoins et des profils recherchés. We shall see !

2 Comments

  • Lucie
    05/06/2014 at 22:53 · Répondre

    Tu as eu des nouvelles?
    Bises ++

    • stephpiou Author
      07/06/2014 at 13:08 · Répondre

      Coucou !
      Et oui j’ai eu des nouvelles 🙂 J’ai donc passé cette semaine avec des jeunes en formation, que je viens de raconter
      Pas évident de retrouver un rythme avec des journées pleines toute la semaine, surtout que j’ai une heure de transports pour y aller, mais ça vaut le coup 😉
      Bises !!


Leave a Comment Des remarques ou commentaires ? N'hésitez pas !!