Le Commerce Equitable

Définition

(définition arrêtée en 2001 par les acteurs de la FINE, réseau informel des 44 grandes organisations de commerce équitable européennes).

Les valeurs du Commerce Équitable : Dialogue, transparence, respect…

« Le Commerce Equitable est un partenariat commercial, fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue audéveloppement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète. Les organisations du Commerce Equitable (soutenues par les consommateurs) s’engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l’opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel. »

Dans la pratique, il existe deux filières de Commerce équitable.

La filière labellisée

Les labels distinguent des produits respectant les engagements du Commerce Équitable parmi une gamme qui n’est pas exclusivement CE. Le label CE le plus connu en France est le label Max Havelaar. L’engagement de la marque reste limité.

La filière intégrée

Cette filière intègre l’ensemble des étapes du Commerce Équitable, depuis l’achat aux producteurs jusqu’à la vente au consommateur, en passant par une étape clé qu’est la promotion du concept de Commerce Équitable. L’engagement des acteurs de cette filière est plus important.

Mais encore ?

Le Commerce Équitable bénéficie aujourd’hui d’une notoriété significative auprès du grand public. En effet, 95% des Français déclaraient en 2009 connaitre le Commerce Équitable pour un score de 9% en 2000 ! Mais les volumes d’achats restent faibles en France par rapport à d’autres pays d’Europe. La vente de produits Commerce Equitable dans la grande distribution, qui participe à la visibilité des produits et à l’augmentation ds volumes de vente, pose cependant de nombreux débats au sein de la filière.

La Plateforme Francaise pour le Commerce Equitable (PFCE) propose des leviers d’action pour poursuivre le développement de ce concept en France et opérer un changement d’échelle :

  1. Proposer encore plus de produits de qualité aux consommateurs,
  2. Développer les lieux de consommation de produits équitables (hôtellerie, restauration, cantines d’entreprises, distributeurs automatiques etc.)
  3. Développer la commande publique équitable,
  4. Renforcer la transparence et la lisibilité des engagements et des résultats de la démarche pour les consommateurs,
  5. Renforcer la visibilité du commerce équitable et des différents produits à travers l’organisation d’évènements et de campagnes de sensibilisation.
Dans les pays du Sud, le Commerce Equitable est encore peu connu, et un enjeu important pour les Organisations de Commerce Equitable est de promouvoir ce concept à la fois auprès des producteurs mais également des pouvoirs publics et consommateurs du Sud.

Positionnement dans l’Economie Durable

« Trade, not aid« Le Commerce Équitable est une pierre significative de l’Economie Durable. Le développement de ce concept tend à prouver qu’un commerce basé sur des valeurs humanistes est possible. Le slogan « Trade, not aid » (« Du commerce, pas de l’aide »), porté en 1964 par les représentants des pays du Sud à la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED) pour exiger un commerce moteur de développement, traduit bien le positionnement de ce concept dans l’Economie Durable.
Il est fortement lié au mouvement Bio, car la protection de l’Environnement est une des valeurs défendue par le Commerce Equitable. Les producteurs sont ainsi incités à transiter vers des pratiques d’agriculture biologique. Il défend de la même façon les valeurs d’agriculture paysanne devant des pratiques d’agriculture industrielle.
Alter EcoLe Commerce Équitable se concentre surtout sur les relations commerciales Sud-Nord. L’équité dans le Commerce Nord-Nord a peu a peu émergé comme une préoccupation réelle. La marque Alter-Eco a ainsi fait évoluer son positionnement commerciale, du Commerce Équitable à l’Agriculture Familiale Biologique et Équitable. La marque s’affranchit ainsi des frontières géographiques et a commencé à travailler en 2011 avec la Coopérative Régionale d’Agriculture Biologique (CORAB) pour développer des produits en partenariat avec des producteurs français.
Cette notion de Commerce Equitable Nord-Nord se rapproche des principes fondateurs des Associations de Maintien de l’Agriculture Paysanne (AMAP).

Pour aller plus loin

Le Plateforme Française pour le Commerce Équitable est une association de loi 1901 à but non lucratif qui regroupe et anime des acteurs très divers du Commerce Equitable ( producteurs, distributeurs, associations, labels…). Le site Internet de la PFCE est riche en informations sur le sujet.

Les magasins de Commerce Équitable, comme Artisans du Monde, sont des lieux de discussion privilégiés sur le Commerce Équitable. Des bénévoles peuvent répondre à vos questions et vous conseiller sur les produits distribués.

A la demande des acteurs du commerce équitable et des associations de consommateurs, les pouvoirs publics ont décidé de doter la filière d’un cadre législatif. La Commission nationale du commerce équitable (CNCE) a pour rôle de reconnaître officiellement les labels, afin d’assurer une meilleure transparence auprès du consommateur. Elle est aussi un outil pour ouvrir un espace d’échange et de réflexion pour les acteurs.